Menu Fermer

"Black Dynamite"

titre original "Black Dynamite"
année de production 2009
réalisation Scott Sanders
interprétation Michael Jai White

Une excellente parodie des films blaxploitation ! (la critique de Pierre)

Je n'avais jamais entendu parler de Scott Sanders, le réalisateur de ce "Black Dynamite", parodie plutôt distinguée par la critique lors de sa sortie cinéma. Il semblerait que l'initiative du projet revienne en réalité à son interprète principal et scénariste, Michael Jai White (l'acteur du grandiose "Spawn").

Le pitch : après le meurtre de son frère, Black Dynamite, un ancien du 'Nam et de la CIA, décide de dégommer tous les dealers qui sévissent dans le ghetto...

On est à mi-chemin entre "Austin Powers", "OSS 117" et le grindhouse de Tarantino/Rodriguez. Et la première chose que l'on doit en dire, c'est que c'est vraiment drôle. Pas de doute, on rigole bien. Tous les styles de la blaxploitation sont passés en revue : les films d'action, l'influence du kung-fu, les films plus engagés. "Black Dynamite" condense tout ça avec un rythme frénétique. Le film va jusqu'à imiter toutes les erreurs commises par ses prédécesseurs (micro dans le champ, musique à contre-temps, etc.) avec un bonheur tout à fait réjouissant.

A mi-parcours, "Black Dynamite" devient un petit peu plus lourdingue, malheureusement, ça va un poil trop loin, mais bon, de toutes façons, on est dans l'énorme parodie (quoique les films originaux étaient déjà tellement grotesques pour certains d'entre eux). Il faut aussi noter l'effort sur la musique, qui restitue parfaitement l'ambiance des films de l'époque (à chaque fois que le héros apparaît, on entend un jingle relou qui fait "Dy-na-mite ! Dy-na-mite" ! c'est du comique de répétition, mais c'est marrant). Michael Jai White est excellent, parfait dans les mimiques grotesques de rage outrées quand il fait du kung-fu (plutôt pas mal, soit dit en passant).

Ça dure 80 minutes et on s'amuse bien.